Skip to Content

Elisa championne du Monde !!

L’équipe de France est très fière de vous annoncer le titre de Championne du Monde 2009 d’Elisa HOUDRY. Pratiquement 10ans après Sandie COCHEPAIN, cette récompense encourage les actions de développement du Vol Libre féminin de la FFVL.
Elisa a conquis ce titre avec  panache sur une des compétitions les plus représentatives de l’histoire des championnats du Monde de parapente. (11 manches en moyenne de 100km) et gagne avec presque 700 points d’avance sur la 2eme la japonaise Keiko HIRAKI.
Elle a progressé à pas de géant au cours de  l’année 2008, et prouve par ce résultat que l’on devra compter sur elle au plus haut niveau aussi bien techniquement que mentalement dans les prochaines années.

Ce succès ne doit pas occulter la déroute française en termes de résultat chez les garçons. Comment passer d’un titre de champion d’Europe en individuel et par équipe à un classement aussi difficile a digérer pour les pilotes comme pour les supporters.
Nous ne manquerons pas d’analyser avec recul et lucidité avec la DTNe  et les pilotes les vraies raisons de cette contre-performance douloureuse.
Néanmoins l’équipe  possède  des ressources considérables, et malgré la fameuse manche 6 ratée (3 français posés à B1, le pire …) qui nous a enlevé toute ambition de podium dès le milieu de la compétition. Greg, Jean-Jean et Jérémie ont su montrer leur force de caractère et ne jamais abandonner jusqu'à la dernière manche  sans se "saborder".
Ces pilotes rentrent en France avec  la conscience du travail qui reste à produire, mais aussi sans douter de leur capacité à rebondir dès les premières épreuves de coupe du Monde 2009.
A l’image de Jean-Jean qui a recommencé  après la fatale manche 6 à voler au bon régime et qui rentre presque dans le top 15 avec constante et abnégation.
Un modèle pour la jeunesse montante (rajoutez-lui  800 points pour voir …)
A noter que d’autres très bons pilotes du circuit mondial ont eu eux aussi des contre-performances sur cet événement long et éprouvant, même si ça n’excuse rien.

L’équipe de France ne devrait pas traverser de crise après cet échec de  résultat. Les pilotes sont déjà réparés et remotivés, et ils font toujours partie du gratin mondial.
Je compte sur les autres membres de l’équipe de France, qui sont restés au pays, pour être sensibilisés et profiter de cette expérience malheureuse mais enrichissante, pour se forger un caractère solide pour affronter avec efficacité et lucidité les moments forts comme les moments faibles et les défis du futur
Rendez-vous sur les prochaines étapes de la coupe du Monde2009.

Cordialement

Didier Mathurin

Les news d'ELISA

 

po

Les résultats et le site de l'organisateur

Les photos prises par l'équipe



Connexion utilisateur