Skip to Content

Développement de la pratique féminine - maj 2009

La FFVL au travers de sa convention d'objectifs avec le ministère des sports affirme sa volonté de favoriser le développement de la pratique féminine pour l’ensemble des activités du vol libre.

En parapente, les actions entreprises se traduisent notamment par des actions de sensibilisation à la performance.

Performance doit s'entendre au sens large et ne se réduit pas à la notion de compétition :

Comme pour l'ensemble des pratiquants (hommes), les phase de découverte et d'initiation relève du réseau des écoles française de vol libre.

Le relais est assuré ensuite par la FFVL et se concrétise sous la forme de :

- Stages féminin à partir du niveau brevet de pilote confirmé / stages sportif / stages de sensibilisation a la performance / stage de sensibilisation a la compétition / Stages de pilotage.

Ces actions sont coordonée et encadrée par Fred Escriba aidé par Jean-Claude Bourdel et Caroline Brille

Une réflexion est menée par Anne Dufour  qui a lancé en 2007 une première enquête et en 2008 un forum féminin

Nous vous invitons a nous contacter pour nous transmettre vos suggestions (projets; actions; idées...) et bien sûr a prendre part aux discussions du forum.

 


2009

L'objectif reste le même : faire voler toujours plus de filles ;)

voler, voler, voler (mais voler bien et en sécurité)

Après deux ans, Jean-Claude Bourdel, Caroline Brille et moi même (qui avons encadré les stages 2007 et 2008 avons rencontré une part des femmes concernées par le vol libre et possédant un niveau proche du brevet confirmé.

Mais pas toutes...

Comme le montre la deuxième enquête réalisée par Anne Dufour fin 2008, beaucoup d'entres-vous parmi celles qui ont répondu à l'enquête (70%) n'ont pas encore participé à ce type de rassemblement.

L'une des cause principale apparait être les dates toujours programmées hors vacances scolaires. En 2009 un stage sera programmé la dernière semaine d'Août afin de répondre a cette demande.

La deuxième cause de non participation est l'incompréhension ou le désaccord avec la démarche de non mixité. Il est aisé de comprendre que hors de ces stages spécifiques, tout ce qui est par ailleurs organisé par la FFVL l'est bien dans la mixité. Il ne s'agit donc pas d'un dogme ou d'une démarche étrange spécifique à la FFVL où bien d'une quelconque "discrimination positive" mais plus d'une nécessité logique au regard des statistiques de licences : pourquoi n'y a t'il qu'environ 10% de pilotes féminines dans un sports potentiellement totalement mixte ?

Est-ce que la dimension risquée de l'activité serait dissuasive

Toujours est il que les stages ont un excellent accueil de la part de celle qui y ont participé et qu’ils sont très agréable a vivre pour des encadrant plus habitués aux entraînements spécifique du haut niveau.

En tant que garçons, JC Bourdel et moi nous trouvons parfois un peu « inadaptés » à la tâche que nous voulons assumer : proposer du vol libre au féminin. C’est la raison pour laquelle l’intervention de Caroline Brille, pilote de haut niveau, sera reconduite en 2009. Caroline est très enthousiaste et souhaite absolument pouvoir continuer à s’adresser à des groupes de pilotes filles. Elle apporte j’imagine une dimension alternative à notre approche peut être trop masculine.

Rappelons aussi que les stages ne sont pas les seuls dispositifs développés par la FFVL.
Les dispositifs de garde d’enfant promus par la commission compétition parapente, sont un vrais succès.

Enfin, nous vous invitons vivement à participer au discussions accessibles sur ce forum spécifique sur le thème du vol libre au féminin. J’invite du reste les organisateurs de stage féminin à venir y décrire et promouvoir leur actions.

Cliquez ici pour consulter les actions 2009
Fichier attachéTaille
bilan enquete 2008-1.pdf39.56 Ko


Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
4 + 10 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.