Skip to Content

Terminons cette année CFD 2007 ....

... avec des infos sur les 3 plus longs vols qui ont été déclarés lors de ce mois magnifique que fut Avril ! Jacques, Nima et Guy ont eu la gentillesse de répondre à nos quelques questions. Chacun a répondu independament des réponses de l'autre ... :) Merci à eux !

Question Guy Parat
Jacque Fournier
Nima
Ce triangle était préparé depuis un moment ? Vous vouliez le tenter à 3 absolument ? Ce triangle a été imaginé par Stéphane Drouin, qui l’a réussi il y a 2 ou 3 ans après plusieurs essais. Il nous tentait depuis un moment mais la transition Bauges-Chartreuse m’intimidait car jamais réalisée pour moi. Nous sommes partis à 3 car nous étions libres en même temps et habitués à voler ensemble. Il aurait pu y avoir d’autres copains de cross s’ils avaient pu se libérer. Il faut au minimum avoir 2 voitures pour la navette qui est longue. Le décollage de Montgirod est perdu, et en plus, c’est loin de Grenoble. Ce triangle a déjà été réalisé une fois par une poignée de pilote et initié par DrouinDrouin. Montgirod semblait être un bon endroit de départ ce jour là, et on a tenté le plus grand, le plus joli et le parcours qu'on avait encore jamais tenté. On s'est trouvé 3, mais on aurait pu être plus, ça dépends des pilotes dispos. Ce vol a déjà était effectué une seule fois (je crois) par Steph Drouin il
y'a quelques années.... cela fait aussi quelques années que nous
décollions de Montgirod pour faire des gros vols. L'an dernier, Guy et
Jaques ont pratiquement fait 200kms à partir de ce déco alors que je
m'aplatissais comme un bœuf au roc des bœufs..... Pour ma part, c'est la
deuxième fois que j'arrive à sortir du déco pour faire un vol conséquent.
La tentative à trois !!!!! pas forcément.... c'était un jour de semaine, on
a l'habitude de s'appeler quand les journées sont fumantes.
Les prévisions étaient elles juste ? Je n’ai pas souvenir des prévis, mais visiblement elles étaient justes puisque elles nous ont décidés à aller loin pour tenter ce triangle. Ce mois d’Avril était canon et j’avais déjà réalisé 2 AR d’environ 200 km durant les 3 j qui précédaient. Nous avions une légère tendance N qui nous a bien aidée sur la deuxième branche du parcours qui était la plus longue. Et elle ne nous a pas gênée ailleurs. Il me semble oui.
La veille on ne pouvait pas voler et les conditions étaient canons (peut être même meilleures), ça nous a rendu malade, du coup on est parti volé mardi.
J'ai pas le souvenir qu'elles étaient fausses.... De toute façon, on
aurait pas fait tant de route si la prévie n'était pas en notre faveur.
Comment s'est passé ce vol en groupe ? Vous voliez toujours ensemble ? A tour de rôle, quelqu'un d'autre passait devant ?

Pas franchement en groupe ce vol, sauf sur la dernière branche du triangle où nous nous sommes rejoints. Sur la première branche, j’étais loin derrière après 2 décos ratés vent de cul, plus une mauvaise option dès la première transition. Du coup, pour essayer de les rattraper, j’ai pris une option plus directe depuis le Charvin sans passer par la Tournette. Et ça a marché puisque je les ai rejoints au premier point de triangle au N du Parmelan en passant par le Lâchât de Thônes qui m’a gratifié d’un +8m/s comme les jours précédents.

Ensuite, sur la 2ème branche, Jacques nous a semé dès le début en passant par le Veyrier (c’était bien joué car je n’ai pas osé) et je n’ai pu le rattraper qu’au N de la Chartreuse après cette fameuse transition qui finalement n’a été qu’une formalité vu le bon plaf fait sur la Croix du Nivolet au N de Chambéry.

Ensuite nous avons volé ensemble avec Jacques jusqu’à St Laurent du Pont. Nima qui avait pris un peu de retard a coupé directement vers le Gd Som et nous avons fini le vol tous ensemble.

On volait pratiquement toujours à vu, le plus souvent à coté. C'est souvent le premier qui fait le fusible. Lorsque ça marche bien les autres le suivent, lorsque ça ne marche pas, les autres lui passent devant en prenant une autre option. A part Guy qui est capable de trouver une meilleure option même si on a une option qui marche. J'ai décollé le premier, puis Jacques et ensuite Guy (après avoir raté son
déco). Jacques passe par l'Ouest et moi par l'Est... Je suis leader et
Jacques me rejoint aux saisies... On chemine ensemble jusqu'aux falaises
du Parmelan.... Jacques fait un point tandis que je monte au plafond....
Guy nous rejoint à ce moment là.... Je suis à la rue au nord du parmelan
mais je tourne plus au nord que les deux autres en cherchant un thermique...
Jacques est leader, suivi de Guy et moi (à la traine).... On traverse
les bauges sans difficultés... Pendant que les deux vont tourner vers
Saint Laurent du Pont et vu mon retard, je décide de tourner le couvent de
la grande chartreuse (plus court) pour recoller avec eux. On se rejoint
tous les trois au saint genix.... je négocie mieux le thermique et je les
regarde d'en haut (pour une fois...) Les ascendances deviennent moins
généreuses et on chemine en assurant plus avant d'attaquer la transition sur
la grande Lauzière....
Guy nous guide dans le thermique qui nous montera au-dessus du sommet pour
basculer de l'autre côté... On se suit à la queue leu leu: Jacques, Guy et
moi jusqu'à l'arrivée...
Comment se sont passées les transitions ? Les transitions ont été relativement faciles car nous avions de bons plafs. Bien, je faisais parfois des photos, Nima fumait des clops et Guy pleurait en voyant nos finesses ;-)
Pour moi..... détente, pas d'accélérateur.... boire de l'eau, manger,
pipi et fumer clopes sur clopes....
Vous êtes vous mis à douter pendant le vol sur la faisabilité de ce triangle en groupe ? Non, en tout cas pas moi même si on n’était pas vraiment en avance. A un moment j'ai cru qu'on était trop en retard. Et puis sur le crêt du poulet quand ça voulais plus monter j'ai commencé à douter, mais bon finalement ça l'a fait. Pour moi, le doute s'est installé au Saint Genix.... C'est à partir de là
que j'ai voulu blinder mon vol....
En vol, vous avez mangé ? Bu ?... Pipi ? En vol, je ne bois jamais, par contre je mange 4 barres de céréales en les répartissant dans l’après midi pendant les transitions. Côté vessie, je m’équipe depuis quelques années d’un penilex et c’est royal. Bu oui, mangé 1 ou 2 barres, pour le pipi j'ai la chance d'avoir une grosse autonomie :-) Et les clopes ;-)
Le moment fort/image inoubliable de ce vol ? Le moment fort pour moi a été incontestablement le dernier gros thermique que nous avons pris en face O de la Lauzière qui nous a catapulté de 2000 à 3200 en 4mn dans du +8 à 7h du soir en Avril. C’était une délivrance car cela voulait dire que nous allions boucler. Nous étions tellement heureux d’avoir trouvé ce thermique que nous avons crié notre joie durant toute la montée. Nous étions suffisamment proches tous les 3 pour nous entendre malgré le sifflement du vent et le hurlement du vario. Moment magique. Le reste du vol à partir de là n’est qu’une formalité Dans le dernier gros thermique où on est sorti tous les 3 dans du 3 à 4m à 3200m en hurlant notre joie, à ce moment là on savait que c'était bouclé pour tous les 3 Le thermique de la grande lauzière....... qui se termine en plus 7 ou 8
intégré...... YAAAAAAA
Un conseil pour de futurs amateurs (en solo ou en groupe) ?

Pour réaliser de tels vols, il faut déjà connaître une bonne partie du parcours pour aller vite. Pour ceux qui ne connaissent pas très bien le parcours, il faut passer du temps à analyser les traces des autres (prises sur la CFD) et voir où ça monte, les plafs avant les transitions, les vitesses des brises, les horaires de passage, etc… Je passe des heures à regarder la trace des autres pour essayer de comprendre leur vol en fonction des vents rencontrés.

Mais il faut également une très bonne météo et les jours pour faire ce genre de vol sont malheureusement assez rares.

On a eu une chance exceptionnelle, surtout en Avril où les jours ne sont pas très longs.

Ne jamais laissé tomber !
J'ai fais 2 gros points bas, dont 1 dès le départ à 1770m dans la "vache à 3 heures", ce qui fais vraiment pas haut en dessus de la vallée. En plus de rater ce très beau vol, j'aurai eu 3 heures de marches pour rentrer.
Ne jamais rien lâcher...... c'est plus facile de voler en groupe, comme
en compétition, car on optimise largement plus le vol....


Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
5 + 9 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.