Le vol de la saison 2017-2018 depuis Montlambert du samedi 21/04/2018 avec une Phi Symphonia

FAI Opens in France available for registration

2020-08-22 to 2020-08-28 : La Trans'Alps / Itinérant dans les Alpes
2020-11-01 to 2020-11-07 : French Open 2020 - Saint-Leu - Reunion Island

Critères actuels

Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2018-04-21-igcfile-8953-145730.igc
decollagesam, 21/04/2018 - 11:37 UTC
atterrissagesam, 21/04/2018 - 14:14 UTC
Plafond max3154 m
Vz max+4.4 m/s
Nombre de points de la trace1895
intervalle moyen d'enregistrement1 point/5s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xgd

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( flyXC.app, une réalisation VictorB)

Promenade dans les Bauges en Symphonia

Météo du vol: 

Conditions anticyloniques, flux d'est-sud-est, thermiques bleus.

récit du vol: 

L'importateur Phi me confie la petite Symphonia 18 pour un test "petit poids" (merci Vincent). La voile est prévue pour un PTV de 55-75 kg, je suis à environ 75 donc chargée au max. Pour tester une aile, rien de mieux qu'un site bien connu, direction Montlambert. J'ai le secret espoir de pousser la balade jusqu'à Annecy, mais à Montlambert, il faut commencer par gagner l'extraction, pas toujours facile. En fait, ça a été une formalité, la voile est très agréable en thermique, je me permets de griller des compétiteurs qui arrivent de la manche des Saisies. Elle transmet bien tout en étant très douce, homologation A oblige. Premier plaf au Charvet, je file sur la Galoppaz pour m'aligner ensuite sur cette crête et enchainer sur le Colombier. La voile se place où je veux, se laisse manier en douceur et atteint allègrement le plafond. Transition facile, poussée par le léger sud. Il ne faut pas longtemps avant de trouver le thermique suivant et de faire un beau plaf au Colombier avant d'attaquer la transition. Le vent me pousse toujours, raccrochage assez facile sur la crête du Julioz. Plaf à plus de 3000, la vue est magnifique. Je pousse jusqu'au Roc des Boeufs pour voir ce superbe lac de plus près, j'hésite à traverser, j'ai un peu peur de la stabilité de basse couche. Demi-tour pour tenter le retour et tester la voile avec vent de face. Après un nouveau plein au bout du Roc des Boeufs, j'hésite : retour par le Margériaz ou par la face ouest de l'Arclusaz ? Le Margériaz me tente bien j'y ai déjà raccroché. Je fais la transition avec accélérateur à moitié, pour un bon compromis entre vitesse et taux de chute. La voile traverse les turbulences et les cisaillements des brises contradictoires sans amorce de fermeture, signale les petites bulles et avance tranquillement. Je voudrais que la pilote soit aussi performante ! Parce que si je n'avais pas fait l'erreur de continuer à avancer au lieu de rester dans la zone thermique qui m'a accueillie en fin de transition, j'aurais refait le plaf et assuré le retour en volant. Bref, une chouette petite voile qui permet de belles promenades, très accessible pour les apprenti-e-s jeunes et féminines.