FAI Opens in France available for registration

Le vol de Benoit MOREL du 04/09/2013

99-00 | 00-01 | 01-02 | 02-03 | 03-04 | 04-05 | 05-06 | 06-07 | 07-08 | 08-09 | 09-10 | 10-11 | 11-12 | 12-13 | 13-14 | 14-15 | 15-16 | 16-17 | 17-18 | 18-19
Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2013-09-04-igcfile-69841-41983.igc
decollagemer, 04/09/2013 - 08:30 UTC
atterrissagemer, 04/09/2013 - 17:07 UTC
Plafond max3013 m
Vz max+7.5 m/s
Nombre de points de la trace15524
intervalle moyen d'enregistrement1 point/2s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xgd

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( visugps, une réalisation VictorB)

Chaud au début, chaud à la fin...

Météo du vol: 
récit du vol: 

 C'était prévu très stable l'avant-veille au soir mais sur les 2 dernières simulations sont "moins pire"… Par contre, il y a soudain de la pluie annoncée l'a-m sur la Blanche en accord avec le RASP !! (en fait il n'y avait strictement aucun risque de ce coté là) On arrive au déco à 10h passées (alors qu'on avait rendez-vous à 9h en bas!!!) et c'est déjà bien alimenté... je fais le fusible en décollant à 10h30, j'ai un bon appui sur le pic (on a 23km/h d'ESE) mais ça ne monte pas, juste du dynamique... Pasc trouve une zone bien ascendante à l'Est du déco... je finis par y aller à mon tour alors que lui et Stephane en profitent pour se barrer... Je suis... mais c'est un peu la fuite en avant de leur coté car ils poursuivent à hauteur de crête jusqu'au bois brûlé!!! Je doute fort que ça puisse sortir là bas et je temporise sur le pic et je prends 2100... J'estime à tord que ça ne suffit pas pour aller sur les lattes et je finis par rejoindre les 3 pilotes sur le bois brûlé estimant que, finalement, en groupe on sera plus efficace... mauvaise idée... pourtant j'arrive à refaire 1900 mais je n'en profite pas alors que l'un des trois, plus bas que moi, se lance et raccroche sans pb!! Mais je ne trouve plus le moyen de refaire ce petit plein alors que la brise se renforce... tout le monde est parti ou posé... je finis par me jeter à 1770... et ça raccroche! J'ai perdu une heure avec mes conneries... Bruno a déjà passé Castellane. je m'extrais... petit plein sur le Teillon... rien sur le Destourbre, je n'ose pas tenter le Robion et je prends le trajet standard (la crête de Traversière) où, comme d'habitude, ça ne porte pas... pourtant je trouve un bon truc sur les petites falaises à mi-chemin (je vois Bruno revenir face au vent!), Pasc quitte le Montdenier (il n'a plus que 30mn d'avance maintenant). Je reprends un petit truc avant de rejoindre le Montdenier... J'y trouve d'autres petits trucs et, à mi-chemin, je fais 2800... je vais quand même faire ma balise et je pars à 2500 sous une belle conflu mais je me fais juste appuyer et je suis obligé de refaire un plein avant de passer la route Napoléon dans 23km/h de SO. Bon cisaillements à 2000 où je trouve 17km/h d'Est. Je me fais à nouveau bien appuyer en arrivant sur Coupe mais trouve un bon appui en basses couches sur la crête. Je quitte en approchant du Couard, c'est bien turbulent entre l'Ouest et l'Est... Re-plein dans le col avant le Cheval blanc et je transite à 2500. Là je rattrape Pasc qui décide de rentrer. Il est 15h, je tente quand même l'Aiguillette. J'ai du mal à m'extraire et je transite vers le Carton à 2500... ça ressort bien mais je perds le thermique et je décide de basculer sur La Chau... Il faut chercher un peu pour sortir mais ça ne va pas trop mal... Je raccroche le Tromas sans pb, c'est bien actif (voire un peu trop), je quitte le thermique à 2800, au Nord du pic des têtes c'est bien à l'ombre ça tient tout juste collé au relief. Je fais l'Aiguillette et reviens par le même chemin faute de trouver mieux devant. Ca passe un peu juste mais ça passe. Le Tromas est beaucoup moins généreux mais je trouve de quoi faire un petit plein intermédiaire en allant vers le Carton. Finalement, je raccroche bien... Je crains que tout ne soit à l'ombre sur Thorame mais je n'ai pas d'autre choix... Ca ne sort pas trop avant Cote Longue, je suis obligé de sortir au Sud poussé par un bon Nord, ça sort juste sous la conflu et j'y fais 3000. Du coup, il n'est plus trop utile d'aller sur le Cordeil. Je file direct sur Maurel mais tout est éteint... je descend inexorablement et je dois aller me refaire sur le Chalvet où ça tient bien en Sud (pourtant personne n'est en l'air), je fais un peu plus de 2000 et transite sur la crête des Serres. j'essai de refaire un plein pour raccrocher le Crémon... Je vais faire une tentative en vallée mais sans succès quand je me rends compte que je suis en train de raté un bon cycle sur la crête. J'arrive à y faire 2100 mais il est trop tard le cycle est en train de mourir... Par contre, ça s'allume devant vers St-Julien... je me précipite, ça semble être une conflu... ça porte effectivement bien mais pas beaucoup mieux... Du coup, je ne suis pas très haut mais pas trop bas non plus... Je tente de forcer le passage sur le Crémon sans savoir si je suis sous le vent ou pas... mon GPS dit que c'est du SO... c'est de temps en temps violemment turbulent je suis tenté à plusieurs reprise de faire demi-tour mais ce sont en fait plutôt des passage sous le vent de thermiques très couchés... Finalement, j'arrive quand même à raccrocher de façon inespérée. Avec la nouvelle régle des 5% pour la CFD, je préfére assurer le retour par l'Arpille. J'entends que Pasc est juste devant moi sur Briançonnet et qu'il compte raccrocher St-Auban mais je ne peux pas leur dire où je suis car mes batteries sont mortes. Tout se passe au mieux jusqu'à l'Arpille... Je ne suis qu'à hauteur de crête ça porte bien et je compte sur le Pic pour me refaire... mais, surprise, je m'y fait complètement appuyer... en fait c'est plein Est au niveau du pic... je me retrouve enfermé par la petite crête intermédiaire sans aucun terrain en vue pour me poser... L'heure est grave... Je me retrouve les pieds dans les arbres au milieu d'une forêt qui a à peu prés la même pente que ma finesse... Heureusement, ce maudit Est m'aide à rejoindre in extremis le fond de vallée où j'ai juste le temps de me poser dans un pré qui surgit au dernier moment avec la route. Pas de réseau... il va falloir marcher un bon moment avant de voir enfin passer la première voiture qui, miracle, daigne me secourir :-) Quelques photos.