FAI Opens in France available for registration

Le vol de Paul BICHAT GOBARD du 09/06/2014

99-00 | 00-01 | 01-02 | 02-03 | 03-04 | 04-05 | 05-06 | 06-07 | 07-08 | 08-09 | 09-10 | 10-11 | 11-12 | 12-13 | 13-14 | 14-15 | 15-16 | 16-17 | 17-18 | 18-19
Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2014-06-09-igcfile-208931-50687.igc
decollagelun, 09/06/2014 - 11:45 UTC
atterrissagelun, 09/06/2014 - 13:17 UTC
Plafond max5148 m
Vz max+7.4 m/s
Nombre de points de la trace5490
intervalle moyen d'enregistrement1 point/1s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xsr

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( visugps, une réalisation VictorB)

Mont blanc de juin

Météo du vol: 

Vent météo très léger Sud instabilité jusqu’à très haut, risque d'orage important

récit du vol: 

Je crois que finalement je me suis retrouvé au bon endroit au bon moment, encore le hasard, j'ai hésité à partir rejoindre les zeleph, à Allevard, je ne voulais pas voler à Chamonix seul, mais finalement Sly m'a convaincu de tenter le coup que c'était quand même trop bête...
Et ce sera encore ce que j'appelle les vol improbables... A Cham il n'y a pas un pète de brise, le calme plat, la chaleur. C'est logique, j'ai déjà un fait un vol la veille qui s'est soldé par un plouf, en raison d'un grosse stabilité malgré les petits cums super hauts qui se forment à droite à gauche, et je m'attends à la même chose, et puis je vois des ailes qui font je ne sais trop quoi mais elles ne montent pas... et d'autres qui sont dans un univers parallèle à peine visible... mais bon on ne sait jamais avec un soleil pareil ça pourrait le faire et d’ailleurs les cums d'aujourd'hui sont bien plus gros, il n'y a plus qu'à trouver le chemin...
C'est mal barré, je me rends au télécabine de Planpraz il n'y a personne c'est fermé jusqu'au 15, Sly m'apprendra que la veille des gens sont partis du Plan de l'Aiguille et ont transité sur Planpraz. A ce moment, je suis encore sur le point de rentrer à Allevard pour voler avec mes copains... Mais c'est trop bête, je monte au Plan de l'Aiguille je décolle et je transite plutôt bien, et j'arrive sur un gravière juste sous le déco de Planpraz ça zérote, ça monte un peu... tiens c'est stable...et boum ! j'enroule ce que j'appelle un thermique acrobatique qui me mènera de fil en aiguille à 3650. Initialement mon projet c'était de monter et maintenant ? Baaahh monter plus haut, il y encore des nuage bien plus loin... Et juste en face d'un chalet que j'occupais à Saint Nicolas, j'avais repéré une belle face sud ouest (L'aiguille de Bionnassay) c'est parti, j'assure tous les plafs que je peux rencontrer et je raccroche cette aiguille, ça monte bien je sors et j'enroule jusqu'au nuage à 4600, tiens ? 4600 ? Je regarde juste à côté, mais il y a le Mont Blanc ?!!! Un Biplace m'a emboité le pas et on part vers le Mont Blanc, toujours, j'enroule tout ce que je peux en gardant à l'esprit que la neige ça chauffe pas beaucoup... Et je vais aller chercher jusqu'au Picco Luigi Amedeo ( lol je le savais pas avant de regarder...) et là c'est reparti j'enroule jusqu'au nuage à 5100, le Mont Blanc est en finesse, l'euphorie s'empare de moi ou c'est l'altitude ?..., bien sur c'est toujours dans des moments comme ça que ma camera me lâche, je vais repérer l’aérologie et je me pose. Je suis tout seul c'est silencieux, c'est immense, je me doutais bien que je ferai le Mont Blanc en vol avant de le faire à pied ! mais pas pour ma première saison de cross et encore moins pour mon premier vol à Cham !. Le soleil est encore haut, les cums commencent à grossir mais j'ai déjà vu pire, je refais le plein, je redécolle, je joue un peu à waggater sur le Mont Blanc, c'est dément, je refais un plaf à 5250 et je pars glisser sur l'Aiguille du Midi, je vais jouer sur l'Aiguille Verte et l'Aiguille du Chardonnet, Je fais coucou à des alpinistes. Le ciel devient menaçant, je rentre à Chamonix, et je vais faire un magnifique glide final de 12km accéléré a fond sans perdre un seul mètre. J'ai peut être, un peut manquer d'anticipation, j'entendrai un coup de tonnerre 30 min après que je sois posé, je suis le dernier posé, savoir descendre ne fais pas tout, j'ai encore beaucoup de chose a apprendre...

Commentaires

Magnifique,que dire de plus.Un peu plus d'expérience et peut-être un jour........ce sera moi,pourquoi pas.Wait and see.
Félicitations à toi.