Le vol de Jean-francois LARVOIRE du 18/11/2018

FAI Opens in France available for registration

2019-08-18 to 2019-08-23 : Ubaye Paragliding Contest, Saint-Jean de Monclar
99-00 | 00-01 | 01-02 | 02-03 | 03-04 | 04-05 | 05-06 | 06-07 | 07-08 | 08-09 | 09-10 | 10-11 | 11-12 | 12-13 | 13-14 | 14-15 | 15-16 | 16-17 | 17-18 | 18-19
Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2018-11-18-igcfile-9909-168838.igc
decollagedim, 18/11/2018 - 11:20 UTC
atterrissagedim, 18/11/2018 - 13:26 UTC
Plafond max2384 m
Vz max+2.8 m/s
Nombre de points de la trace3676
intervalle moyen d'enregistrement1 point/2.1s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xtt

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( visugps, une réalisation VictorB)

Recit pour mon vol de 28.64kms du 18/11/2018

Aérologie du vol: 
Stable en dessous de 1500m, mais très instable entre 1500 et 2300m. Thermiques musclés, inhabituels en cette saison.
Météo du vol: 

Très beau temps, sans vent. Températures glaciales. 

récit du vol: 

Montée à pied au Charmant Som avec 4 autres pilotes de mon club. C'est la 1ère fois que je le faisais, et le sentier est superbe.Picnic frugal au déco (Merci Émilie, j'avais oublié le mien!). Une nuée d'oiseaux nous montre qu'il y a un gros thermique devant.Une bonne douzaine d'autres pilotes arrivent par petits groupes. Deux premiers se lancent, puis on y va.Déco pour moi à 12h20. Tout de suite ça monte bien sur la pente à droite du déco, puis sur l'arête qui suit. Pas besoin d'aller chercher le thermique des oiseaux.Je perds la pompe vers 2150, et transite vers la Pinéa. J'arrive juste au niveau du sommet. Mais là ça n'est pas aussi bon, et je ressors plus difficilement.Retour à la Pinéa, en grattant tout ce qui passe. Replaf faile à 2300, et transition vers le Grand Som, où il y a plein de monde au dessus aussi.Ça pèle sévère, et je passe le gros de la transition à faire des moulinets des bras, et de la gym des doigts pour éviter l'onglée. (Malgré mes gants de ski!)Je trouve tout de suite une pompe en arrivant au dessus de Roche May. Mais sur la Suiffière je rate le coche. Je pars prospecter en face ouest, mais c'est trop tôt, ça ne donne pas.Retour à la Suiffière où je m'applique cette fois. Et ça sort bien au dessus du sommet, dans une ascendance tonique, digne d'un mois d'avril. Petite boucle au dessus de la croix, et je transite sur La Scia. Re-gymnastique digitale tout le long.En arrivant au dessus de l'hotel, je suis accueilli par un thermique énorme, heureusement moins turbulent qu'au Grand Som, et qui me remonte au plaf en un rien de temps.C'est si bon que je prends le risque de quitter le bocal, et d'aller à la Dent de Crolles, que je vois aussi surmontée d'une nuée de voiles.Je passe le Col des Ayes un peu bas, et crains un moment de rentrer dans la couche stable... Mais non, au pilier sud ça monte bien, et je ressors à nouveau facilement au plafond.Retour les doigts gelés dans le nez vers le Charmant Som, et oreilles pour redescendre à Saint Hugues où les copains s'impatientent.Une super ballade à pied, et un super vol tout à fait inattendu pour la saison!A noter que les altitudes c'est la trace GPS enregistrée dans mon téléphone qui vient de me les donner: Je n'avais aucun vario (Comme quoi, quand c'est bon, ça ne sert à rien :-)