Le vol de Loic MAILLARD du 12/04/2019

99-00 | 00-01 | 01-02 | 02-03 | 03-04 | 04-05 | 05-06 | 06-07 | 07-08 | 08-09 | 09-10 | 10-11 | 11-12 | 12-13 | 13-14 | 14-15 | 15-16 | 16-17 | 17-18 | 18-19 | 19-20


Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2019-04-12-igcfile-206814-174076.igc
decollageven, 12/04/2019 - 10:24 UTC
atterrissageven, 12/04/2019 - 16:41 UTC
Plafond max1860 m
Vz max+10 m/s
Nombre de points de la trace22605
intervalle moyen d'enregistrement1 point/1s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xsf

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( visugps, une réalisation VictorB)

Recit pour mon vol de 144.68kms du 12/04/2019

Aérologie du vol: 
Direction nord-nord-est de 26 km/h entre 200m et 1500m. Plaf a 1800m avec visibilité très réduite a partir a 1700 m .
Météo du vol: 

Très couvert avec quelques rare "trous bleus" .Temperature autour de 0 . Brr.

récit du vol: 

Après une extraction très longue et difficile avec une direction de vent trop Nord pour Létanne, je pars dans une grappe de 7-6 pilotes dont mon ami Eric G . La visibilité très faible au plafond nous éparpille dès les premières transitions et c'est avec plaisir que je fais les premiers 60 km avec Eric . Les thermiques très faibles en basse couche passe autour de 1.8m/s (intégré) vers 1500m . La foret derrière Briquenay nous pose un premier problème, car avec une direction de vent trop nord , la traverser en "crabe" n'est pas simple , ce qui nous amènera tous les deux a descendre + au nord que prévus pour la passer et par conséquent devoir "craber" encore + pour la suite . J’avais prévu de laisser le cylindre P30 sur ma gauche , mais étant bien trop bas j'ai du me résoudre à le laisser a ma droite , heureusement que la R4b était inactive . La mauvaise visibilité à 1700m a fini par avoir raison de notre beau départ et Eric a pris une autre route au moi autour de Saint Étienne a arnes . Après le milieu du vol , le froid et la visibilité m'ont assez vite incité a ne pas monter à plus de 1600m et j'ai plusieurs fois quitté un bon thermique pour avancer . Pour l'attero, sachant que j'étais transi de froid et bien crever j'ai choisis ( a 800m sol) une pâture non grillager, sans aucun danger et sous le vent d'un champ dégager de 4 km . Avec un vent au sol de 26km/h un bon gradient m'attendait, mais posé sans encombre . Un grand merci aux deux charmantes personnes qui m’ont pris en stop jusqu'à Épernay , ou m'attendaient les copains que je remercie encore au passage pour la navette !!!