Le vol de Karl ROUSSEL du 27/06/2019

  • date : 27/06/2019
  • type de vol : Dist 3 pts
  • département : 74
  • décollage : Plan Praz-de-Chamonix
  • atterrissage : Les Praz-de-Chamonix
  • distance totale : 46.58 km
    • bd-b1 : 13.29 km
    • b1-b2 : 13.86 km
    • b2-b3 : 8.60 km
    • b3-ba : 10.80 km
  • points : 46.58 pts
  • durée (du parcours) : 4h28mn
  • vitesse (sur le parcours) : 10.4km/h
  • Valide et pris en compte dans les classements  
  • Aile : bi Sol - BI Kangaroo 3 (Biplace)

    Club : Les Ailes De Signes -
  • balises

    • bd : Plan Praz-de-Chamonix
    • b1 : Mt Vorassay
    • b2 : 2.2km de Signal
    • b3 : MONT-BLANC
    • ba : Les Praz-de-Chamonix
Espaces aeriens : Ce jour la, l'atterrissage au mont blanc était interdit par la police. Nous avons respecté cette interdiction, même pendant le petit soaring au sommet.
Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2019-06-27-igcfile-39268-182648.igc
decollagejeu, 27/06/2019 - 11:17 UTC
atterrissagejeu, 27/06/2019 - 15:50 UTC
Plafond max5075 m
Vz max+10 m/s
Nombre de points de la trace16394
intervalle moyen d'enregistrement1 point/1s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xsr

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( flyXC.app, une réalisation VictorB)

Mont blanc, sommet par la face Nord. Summit mont blanc north face

Aérologie du vol: 
Les ascendances étaient exceptionnelles, avec un plafond à plus de 5000 mètres. Néanmoins, la bise était présente en moyenne et haute altitude, avec un maximum de 40 km/h ce qui bien entendu rendait l'aérologie turbulente.
Météo du vol: 

La météo du jour sur meteo-parapente indiquait des plafonds exceptionnels (5000 m), mais indiquait aussi clairement un renforcement progressif de la bise. Le matin, le vent au sommet était déja mesuré à 40 km/H. Pour le sommet, le soaring etait finalement possible. Un cumulus était présent entre l'aiguille du midi et le mont maudit, à 5000 mètres. 

récit du vol: 

Inoubliable vol, effectué le lendemain du vol ou plus de cent pilotes se posaient au Mont blanc en passant par les faces sud. Pourtant, avec une dizaine d'autres, nous avons pris la décision de passer ce jour là par les faces nord, puisque la bise ne nous permettait pas de faire autrement. Bien entendu ce n'est pas la voie idéale et tranquille, mais trouver un autre chemin pour gravir le Mont blanc était passionnant. Nous avons malgré tout tenté au début du vol de passer par les faces sud, et avons fait demi tour jusqu'au plan de l'aiguille, pour envisager le sommet par la voie des alpinistes. Nous sommes arrivés lègerement en dessous du sommet et avons terminé l'ascension en soaring, sans trainer par crainte que le vent ne se renforce.

Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.