Le vol de Thierry DELORME du 02/08/2019

FAI Opens in France available for registration

2019-08-18 to 2019-08-23 : Ubaye Paragliding Contest, Saint-Jean de Monclar
99-00 | 00-01 | 01-02 | 02-03 | 03-04 | 04-05 | 05-06 | 06-07 | 07-08 | 08-09 | 09-10 | 10-11 | 11-12 | 12-13 | 13-14 | 14-15 | 15-16 | 16-17 | 17-18 | 18-19
Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2019-08-02-igcfile-221739-187329.igc
decollageven, 02/08/2019 - 12:25 UTC
atterrissageven, 02/08/2019 - 15:49 UTC
Plafond max2017 m
Vz max+10 m/s
Nombre de points de la trace9765
intervalle moyen d'enregistrement1 point/1.3s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xse

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( visugps, une réalisation VictorB)

Recit pour mon vol de 64.41kms du 02/08/2019

Aérologie du vol: 
Thermiques cycliques moins de 1m/s entre 400 et 800 m des nuages partout plaf à 1800 en début de vol 2000 par la suite, thermiques plus généreux sur la dernière parti du vol 4ms ciel mieux organisé en cum très lisibles
Météo du vol: 

Vent de ONO 10kmh puis N 6kmh en fin de vol 

récit du vol: 

Découverte du vol de plaine au Pitroux summer camp. Après un premier treuillage ou j’ai fais un plomb :( , je décide de me remettre en l’air bien que les conditions étaient très cycliques. Ticket gagnant sur les bons conseils des membres du club et leur très bonne technique de treuillage je réussi à me larguer dans un thermique et je monte doucement au nuage. Le reste du vol a été la découverte du vol de plaine sans refief pour guider mon cheminement. J’ai navigué de nuage en nuage en survolant la plaine et les champ à perte de vu, ma seul ligne de confort était de suivre les axes routiers les plus fréquentés pour assurer le retour. Un ciel bien chargé de nuages me conduit jusqu’à Châtelleraux , difficile de trouver l’altitude idéal pour avancer sans se faire aspirer dans le nuage vers 2000. Un bon plaf et un léger vent de cul ONO me motive pour traverser la Vienne, je m’engage et repère des champs pour poser derrière la ville. Mais lors de la traversée de la ville les éoliennes devant moi font un quart de tour et le léger vent passe plein Nord. Arrivé sur les champs ou je pensais me poser,  je suis accueilli par de puissants thermiques. Certainement  que les champs blonds surchauffés balayer par un nouveau petit vent  frais de Nord se sont transformés en usine à thermiques ce n’est plus le moment de poser faut avancer. Quelques troublions de paille aperçu dans les champ lors de ma montée au nuage me conforteront dans mon analyse. Le vol continue donc, et me conduit de bourg en  villages tout en suivant la nationale . Arrivé au dessus du splendide site de la Roche Posay il est presque 18h la pression du retour me motive pour aller poser. Les conditions sont toujours fumantes,  difficile de poser ça monte partout grrrrrr, mais bon faut penser au retour en stop dans cette contrée inconnue ;).  Voilà le Récit  de mon modeste vol, que j’ai pu réaliser grâce à l’équipe du Pitroux summer camp. Merci pour les conseils, l’organisation et l’accueil que vous réservez aux pilotes de passage comme moi. De bons vols de chouettes rencontre je reviendrais c’est sure.