Le vol de REGIS FOURET du 26/02/2021

FAI Opens in France available for registration

2022-08-20 to 2022-08-26 : La Trans'Alps / Itinérant dans les Alpes
2022-10-08 to 2022-10-09 : Roq'PA Précision d'Atterrissage à Roquebrune
2022-11-11 to 2022-11-12 : championnat de France précision d'atterrissage
  • date : 26/02/2021
  • type de vol : Dist 3 pts
  • département : 76
  • décollage : Osmoy st Valerie
  • atterrissage : Belfonds
  • distance totale : 160.49 km
    • bd-b1 : 0.92 km
    • b1-b2 : 46.29 km
    • b2-b3 : 3.97 km
    • b3-ba : 109.21 km
  • points : 160.49 pts
  • durée (du parcours) : 4h56mn
  • vitesse (sur le parcours) : 32.5km/h
  • Valide et pris en compte dans les classements  
  • Aile : K Ozone - Enzo 3 (CIVL Competition Class)

    Club : LES AILES DE SENART -
  • balises

    • bd : Osmoy st Valery
    • b1 : Mesnil-Follemprise
    • b2 : Hénouville
    • b3 : Berville-sur-Seine
    • ba : Belfonds
Commentaire du validateur : vol contesté par rapport à la notion de couvre-feu, mais la concertation entre valideurs donne une unanimité pour la validation dans le contexte du récit fait.
Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2021-02-26-igcfile-81431-214706.igc
debut de traceven, 26/02/2021 - 11:02 UTC
decollageven, 26/02/2021 - 11:02 UTC
atterrissageven, 26/02/2021 - 16:23 UTC
Plafond max1411 m
Vz max+3 m/s
Nombre de points de la trace18061
intervalle moyen d'enregistrement1 point/1.1s
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xcs

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( flyXC.app, une réalisation VictorB)

Recit pour mon vol de 160.49kms du 26/02/2021

Météo du vol: 

Best case scenario à Osmoy, le vent est bien établi, nous sommes bien en retard de 15 min, ciel bleu avec magnifiques petits cumulus qui se lèvent, ça sent le D-day ! Vent un peu plus nord que prévu, on crabe dès le départ pour passer la ctr de Rouen à l'ouest et viser le couloir Deauville/Evreux. Un ptit thermique avec Franck A., on se perd, on se retrouve, je manque de tanquer avant Rouen, heureusement je trouve un joli scud qui m'aidera à revenir sur Franck. Très bon passage vers Rouen, ciel magnifique, je veux rester haut pour passer la Seine, mais un gros trou de bleu nous bloque et le cum d'entrée de bleu se délite... pas le choix il faut foncer. Franck devant vise Barneville, je le repère à peine au loin après avoir choisi la même option, on coule assez doucement mais sûrement, la tension monte, je n'ai aucune envie de faire un soaring sur cette pente avec un vent travers peut-être moyen au sol (malgré un bon vent en alti ~20 km/h) et la Seine très haute... Ça y est Franck s'élève, lorsque j'arrive à mon tour je dois m'engager derrière le site bien plus bas que Franck en espérant que je puisse trouver qqchse en-dessous sinon c'était soaring pendant minimum 30 min... énorme stress, je vois Franck monter assez rapidement alors que je ne trouve que du très faible pas très organisé, j'essaie de garder mon calme et à force je finis lentement par remonter ouffffff merci Franck, c'était le worst case scenario pour passer la Seine... :) Derrière bien meilleur of course, j'ai comblé mon retard et Franck fonce sur moi alors que je trouve un mince thermique, ptite séquence enroulade à la même hauteur en opposition bien sympa, le kiff ! On suit les cums qui commencent à bien s'aligner de travers ouest, super agréable. Sur une transition derrière Franck qui décide de décaler à l'est, je ne le sens pas du tout et décide d'aller... à l'ouest... ballot on se reperd encore ! ^^ Je retrouve illico du thermique et lorsque je quitte le plaf je le vois malheureusement très très bas :'( . Dur la plaine, Franck avait largement mieux volé que moi jusqu'ici, plus performant pour monter... il posera peu après sigh et total sigh car la suite est juste magnifique, le ciel digne d'un mois d'avril, ça devient plus facile de trouver les thermiques, par contre les cums seront bien plus espacés et il me faudra trouver des petites nuelles intermédiaires pour arriver à faire les jonctions. Je vois doucement le record de février approcher, le ciel est jubilatoire, j'envisage 140 km, 150... en fait je vais devoir aller poser pour satisfaire aux exigences du couvre-feu... je sacrifie peut-être bien une heure de vol (ça montait de partout... je manquais juste de temps :'( ), un dernier plaf (ou deux ??) et un potentiel kilométrique de bien 180 km (ou plus ?? :'( ) pour me donner le temps de trouver un hébergement avant 18h. Je pose devant des maisons et un groupe de personnes, "Bonsoir, je suis un parapentiste, je viens de faire un gros vol de distance, serait-il possible de m'héberger pour la nuit afin de respecter le couvre-feu ?", 10 min plus tard Christophe me propose de venir chez sa mère, il est de Paris mais est en vacances dans le coin et faisait un petit peu de geocaching en vélo. 17h50 je suis en indoor, déjà des regrets de ne pas être allé au bout de la journée, malgré le record de février... :/ . Déjà très bien, on ne va pas se plaindre. Douche, très bon dîner, ancienne ferme de 300 m^2 rénovée en 30 ans, magnifique demeure, un lit douillet m'attend, le ptit-dej le matin, et comble du comble, Myriam la fille de Ghislaine, la maîtresse de maison (à qui j'adresse un immense merci pour toute sa gentillesse ainsi qu'à Christophe son fils), doit prendre le train en direction de Paris à 7h53 de Surdon à Paris... on me déposera donc également à la gare... yep, pas à plaindre... (très sympa cette ligne sncf qui file de Granville à Paris !) Énorme merci à Guy B. qui comme d'habitude nous offre de merveilleux covoiturages !! What a flight, what a day, was this in february, really ?? Un jour +200 en février !

Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.