Championnat d'Europe de parapente - Manche 4

Le retour des bonnes conditions permet le lancement d'une nouvelle manche. C'est un aller retour de 67 km qui est proposé aux pilotes. Un léger vent de nord persiste en altitude mais il ne pose pas de problème particulier. A nouveau la manche s'avère très rapide. Après la phase d'étirement du peloton jusqu'à la première balise (environ 30km) la course s'anime avec des tentatives d'échappée en cheminement. Jean-Marc Caron fait partie des pilotes qui attaquent aux avants poste. Néanmoins ces attaques ne portent pas leur fruit et ce sont au contraire quelques options de placement dans la deuxième partie du vol, et malheureusement le forçage d'un passage d'une crête ventée qui déterminent l'ordre d'arrivée. Julien Irilli et David Chaumet ne passe pas cette crête a la première tentative et perdent de précieuses minutes à remonter. Jean-Marc, Willy et Stéphane sont les premiers français au but, assez près des premiers en temps, mais éloignés en place. Max s'arrête pour porter secours à un pilote en difficulté et recevra une compensation en point. Caroline rate son début de manche et se trouve très en retard a mis manche. Très en forme, elle concrétise une option intéressante qui lui permet de recoller au deuxième groupe et de gommer un retard qui était monté a plus de 10km. Cette performance lui permet de remonter à la troisième place du classement féminin. Elisa vit une journée de calvaire : déjà un peu malade sur le décollage, son état s'aggrave au grés des heures. Fiévreuse elle est rapidement été lâchée par la course. Je la récupère somnolente a côté de sa voile. Il est probable qu'elle ne pourra pas voler aujourd'hui. Au classement des nations, nous sommes désormais talonnés par l'Autriche mais je suis confiant en une réaction d'orgueil de nos pilotes : ce sont les places de devant que nous comptons conquérir même si nous savons que la tache est ardue.