Championnat d'Europe de parapente - Manche 5

Une dure journée. Les conditions s'annonçaient correcte pour cette nouvelle manche de 80km. Le tracé nous faisait suivre un triangle aux branches déjà classique au sud de Kalavrita. Après un start difficile en raison d'une relative stabilité, les concurrents se sont trouvés confronté à un passage très turbulent dans une zone connue comme telle. L'ampleur des brises thermiques a surprit tout le monde. La non anticipation de cette difficulté a entraîné un drame : la chute sévère d'un concurrent Espagnol. Les français ne se sont pas désunis et on plutôt mieux négocié l'âpreté de ce passage. La majorité sont passés assez haut pour éviter la zone la plus sous le vent et on pu de ce fait occuper une position dominante pour la suite. Néanmoins, d'autres a l'image de Julien ou Stéphane on perdu la tête de course car, plus bas, ils ont souhaité éviter de se jeter aveuglément derrière la crêtes la plus incertaines. Je considère ce choix comme responsable et je soutiens a 100%. Après une fin de manche délicate en raison de la détérioration rapide des conditions thermiques et d'une entrée d'air maritime, seul un petit groupe de pilote parviendra à rentrer au but. Parmi eux William Mark et Jean-Marc Caron respectivement à la deuxième et troisième place. Une nouvelle dramatique nous parvient en fin d'après midi, le pilote espagnol est décédé. L'ambiance est lourde et la manche de dimanche n'aura pas lieu.