Les récits de vol : story=1063

  • Ci dessous, la liste de tous les récits de vols triée (par défaut) par date du vol.
  • Tu peux trier la liste par la colonne que tu veux en cliquant sur son titre.
  • Pour acceder à un récit, il suffit de cliquer sur son titre.
, télécharger
Titre du volSt Hil Grenoble Chamonix
nomOlivier ROCHE
Zone de volChartreuse Bauges Aravis Megeve St Gervais Chamonix
Type de volDistance avec 2 points de contournement
Date du vol19/05/2009
distance140.00
Dep38
texteDepuis 1 semaine je suis avec attention sur NOAA Ready l'evolution des.prev.
meteo pour le 18 et 19 Mai. Je flaire d'excellente condition de cross.
Je previens le club mais personne ne peut se liberer pour le 18.
Tant pis je volerais seul.

J'ai la chance de monter avec 3 parapentistes super sympa du club "les Tire-clous-Du-Grand-Manti"
Stephane, Pascal et Julien et de rester en radio avec eux, ce qui me permettra d'entendre les
aventures de Julien :)



Condition tres petite au demarrage, je progresse tres prudement en assurant
partout les pleins ... Plusieurs pilotes vachent aux tunnels et d'autres apres
la combe du Menival.



Je fait 3 tentatives des tunnels a l'arrete de Chateau Nardent avant de
transiter sur le St Eynard ou je trouve un petit thermique sur la carriere Nord
(face a Chateau Nardent). Vu les conditions je m'applique a passer la couche
d'inversion des que possible et passer au dessus des cretes dans le 1er 1/3.

Cela paye et je decouvre aussitot que c'est fumant au dessus de 1500m.



Je tourne seul au Rachais avec un bon decalage vers l'ouest (tiens y'a de l'ESt
??? c'etait pas prevu ca)



La pente Sud du Fort du St Eynard donne bien et me permet de rejoindre la couche > 1700m
puis rapidement toujours sur le St Eynard cela depasse deja les 2000m, waou les previsions
suivient avec attention depuis une semaine semble se confirmer ...



Arriver a la dent Crolles je perd un bon 1/4h a essayer vainement de monter en face Sud, avant
de monter par les paravalanches. L'autoroute pour le Granier est ouvert, il se termine par un
superbe thermique >4m/s m'offrant mon 1er 3000m (que c'est bon quand les emagrame de prevision
deviennent realitee concrete et tangible ...).

Je me dis que cette fois il y a moyen de zaper l'etape Mont Gelas -> Pic de la Sauge
ou nous sommes reste bloquer (une bonne 20aine d'aile il y a 12 jours) ...

Bingo je raccroche le Pic de la Sauge a 1600m, bien m'a pris de faire ce gros plein au Granier
car je vois plusieurs aile poser au pied du Pic de la Sauge.

Une belle voile bleu me rejoint bientot et tracera une route parallele systematiquement 1 km plus
a l'ouest que ma route jusqu'au Colombier (comme quoi iln'y pas qu'un seule route possible !)
d'ou il me semble qu'elle basculera sur la Margeriaz. (c'est la seule voile pas trops loin que j'ai
vu depuis la Dent Crolles + 1 axis mercury dans les Aravis ... c'est grand le ciel !!!).



Hum ca commence a sentir bon Annecy.



J'assure le thermique au rocher de la Bade afin de bien prendre celui du Colombier.



J'assure de meme au Mont Julioz pour aller chercher le gros thermique du Charbon materialise
par un beau cum. Ce superbe ascenceur me permet de repasser les 3000m.

Puis transition sur la face sud de la pointe de la Beccaz ou une vrai petite bombe > 4m/s
me propulse a 3178m. De mon perchoir en hauteur j'englobe toute la region d'Annecy et
savoure de voir de minuscule parapente a Montmin et Planfait.

Je tente alors le Banco de rejoindre direct les Aravis via la pointe Merdassier
(avec la croix Fry en secour) en shuntant la montagne de Sulens car il ai deja 16h30.

En regardant ma trace il est claire que j'ai mal transite la ... j'aurais
du appuyer sur la droite plustot que sur la gauche afin de passer vertical la montagne de Sulens
(meme si le thermique principal de Sulens demarre en face Sud)

Resultat je fait mon 1er point bas a 300m sol au col du Merdassier.

Je croise les doigts en me ruant sur l'arrete du merdassier, rien ... je bascule dans la combe Sud.
Ouf il est la, petit, malingre mais salvateur, avec patience je me refais jusqu'a 50m sous les cretes.
puis impossible de monter +.

Seul solution restant, passer le col des Aravis, pour trouver dans la partie Nord des Aravis la ou
il y a effectivement de beaux cums. Seul PB 2200m pour transiter d'un versant a l'autre du col
me parait un peu juste ...

Finalement je ne perdrais que 400m pour cette transition mais n'arrivant pas a retrouver LE thermique
je degringole jusqu'a 1580m (2eme point bas a 350m sol). Finalement je LE trouve sur la coupe de
bois du telesiege de la combe des Juments ou je croise une axis Mercury collee au relief.
(Est ce la 2eme aile qui ira egalement jusqu'a Cham ce jour ?)

En tous cas se sera le thermique le plus benefique de la journee ( +1600m ) et me revoici donc
a 5h20 a + de 3200m sur l'aiguille de Borderan.



Ouf, tout parais plus facile a cette altitude, je commence a lorgner du cote du Mont Blanc et si ...
Aller tant pis pour la voiture je tente Chamonix.

Plustot que de passer par la pointe Percee je choisi de passer par la tete de Torraz
voie plus directe pour St Gervais avec plusieur bon declencheur de thermique dans les environs
(le Christomet, la tete des Salles), j'ai deja utilise cette route avec succes lors de la X-FLY.



Finalement le thermique de la face Ouest de la tete de Thorraz sera si bon >3300m
qu'avec quelques petits tours dans la confluence de Megeve j'atteindrais la tete de la Charme
a presque 1700m.

Bizarrement ce sera la montee au Prarion qui sera la section la plus turbulente du vol et de loin.

Je ne suis pas passer loin plusieurs fois d'une belle frontale tellement les coups de vents horizontaux
etaient violents dans le secteur, vraiment etrange. Je fait d'autant plus attention que la
pente dans le secteur etant assez faible et le thermique couche et peu genereux, je n'etais pas
tres haut pour mon gout. (il faut dire qu'apres les altitudes stratospheriques de la derniere
1/2 heure des qu'on est a 300m sol on a l'impression de racler le plancher ...).



Une fois en haut du Prarion je regarde avec desire les belles faces Ouest lumineuse de Cham,
l'aiguille du midi encore en pleine activite thermique ... mais non, je n'ai pas le droit d'y aller
la zone est reserve au secour en helicoptere.

Je me resoud donc a terminer ce long vol de 7h par un beau plane que je fais passer par les
dernieres zones encore un peu au soleil sous l'aiguillette des Houches sans trop y croire.

Juste avant de poser au pieds des Bossons en regardant le merveilleux spectacle des
glaciers je vois une voile a mi-pente de l'aiguille du midi !!! Non de non quel c.. j'ai ete.

J'apprendrais que ce n'est qu'en Juillet Aout que le survol de cette partie nous est interdit.

Tant pis ce sera pour une autre fois ...



Au moment ou mes pieds touche le sol, je hurle de joie, St Hil, Grenoble Cham 140 km en 7h,
avec ma bonne DHV1-2, 2 de mes reves les + fous viennent de se realiser, quel engin extraordinaire
ce parapente !!!

meteoEst modere avec couche d'inversion puis Sud Oues 15km/h
1 a 2/8 de cumulus, couche fortement convective j'usqua + de 3000m