FAI Opens in France available for registration

Les récits de vol : story=1425

  • Ci dessous, la liste de tous les récits de vols triée (par défaut) par date du vol.
  • Tu peux trier la liste par la colonne que tu veux en cliquant sur son titre.
  • Pour acceder à un récit, il suffit de cliquer sur son titre.
, télécharger
Titre du vol+ de 200km ?...et ben non : plan loose
nomGuillaume CHATAIN
Zone de volAlpes du nord
Type de volDistance avec 2 points de contournement
Date du vol20/04/2011
distance193.09
Dep38
texteDépart du serpaton à 10h50, sur les traces de Guy Parat qui est en l'air depuis 10 min :ça monte déjà des briques...
Contournement derière le mont aiguille..c'est toujours aussi beau ! Je traverse le Vercors sans un tour à 50 km/h, mais c'est très turbulent. La chatreuse et les Bauges sont fumants : 3200 au colombier. Le vent de Sud-est est vraiment bien marqué et nous décidons de ne pas tenter le retour jusqu'au Serpaton, mais d'aller le plus au nord possible (genre pointe percée), puis de revenir le plus proche de la vallée du grésivaudan.
3100 au Lachat de thônes, enchaîné directement par un gros point bas à La Clusaz. Je me refait au taquet dans l'ombre à 100m sol sans le venturi du col des Aravis. Je perds beaucoup de temps, ça me calme, et décide de revenir vers le sud. Le soleil baisse, et le paysage est vraiment magnifique au dessus du Charvin, avec le Mont blanc en toile de fond qui paraissait si loin ce matin.

A 18h00, Action LOOSE :
Au milieu de la crête du Grand Arc,à 1900m, alors que je suis entrain de sortir, le noeud de mon frein droit se défait, et je perds la commande...
NOOOOOOOOONNNNNN...AAAAHHHHHHHHHHHHHH, pas maintenant, pas aujourd'hui...je suis entrain de faire mon plus long vol!!!!!!!!!!! GRRRRRRRRRRRRR la POOOIIISSSSEEEE !!!
.
J'essai de piloter aux arrières d'un coté, mais c'est assez foireux, et même si heureusement à cette heure là, les thermiques sont un peu plus doux, c'est impossible d’enrouler sans risquer le vrac. Je chemine donc quelques kilomètres jusque sur la face sud, essai d'enlouler un peu mais c'est chaud. Vers 2000 m, alors que ça monte encore bien, que des parapentes sont encore plus de 500m au dessus de moi, et que le cum doit être à 3000 m, je décide la mort dans l'âme, d'être raisonnable, et de faire une finesse le plus loin possible.

Dans mon malheur, j'ai quand même énormément de chance que se soit arrivée en toute fin de vol....Si j'ai "perdu" 20 km, c'est le grand max. Mais sans cette mésaventure, j'aurais certainement passé la barre symbolique des 200 km... ;-) c'est un peu frustrant...mais bon, ça restera un vol magnifique.

conclusion : vérifiez les noeuds de vos freins de temps en temps... ;-)
meteoFumant...