FAI Opens in France available for registration

Les récits de vol : story=1515

  • Ci dessous, la liste de tous les récits de vols triée (par défaut) par date du vol.
  • Tu peux trier la liste par la colonne que tu veux en cliquant sur son titre.
  • Pour acceder à un récit, il suffit de cliquer sur son titre.
, télécharger
Titre du volUn temps pour tout.
nomSylvain DHONNEUR
Zone de volAlpes du Sud
Type de voltriangle plat
Date du vol17/06/2012
distance169.77
Dep06
texteUn temps pour disserter sur les niveaux de vols sur les mailing liste, et un temps pour faire du vrai vol libre loin des ordinateurs. Juste soi et la masse d'air, du sauvage, du technique, du bestial(c) même par moment. J'ai annonce niveau 3 par anticipation en radio avant de forcer le passage du col de Bleyne. Mais y avait pas de DE! Alors on a continue. Pire, on a boucle ce vol pour lequel je vous épargne tout mon répertoire de superlatif. Un nouveau rêve qui s'est concrétise, vivement le prochain!

Un immense merci a Benoit qui avait spotte la journée bien en avance et avait partage son enthousiasme. Le lieu du deco était parfait, le timing idéal, l'ambiance a la cool. Respect Augredelair!
Ha c'est beau quand l’équipe de validateur CFD mouille le maillot. Enfin les jeunes quoi hein parce que je trouve qu'il y a du mou chez les anciens cette annee :p Un peu comme chez les Zelephcrosseurs dont pas un n'avait daigne m'accompagne. Pourtant 1000km de camion dans le week end pour 170km de cross c'est pas pire comme ratio compare a certaines compètes!
Le vol dans les Alpes du Sud pour nous autres Nord Alpin ça se mérite. C'est pas tant la voiture le problème, c'est surtout que quand on a pas l'habitude tout inspire au respect : les brises, les thermiques, les plafonds (vertige!), les vallees sans route, les paysages arides. J'ai l'impression que les locaux cela ne leur fait plus rien, tout est "normal" mais autant en compete a 100 ca me gene pas trop, autant la seul ca me prend aux tripes (et c'est pareil a chaque fois que j'y retourne!)

Le week end avait débuté par mon traditionnel "tas de Torame". Coste Longue quand t'arrives bas faut soit le mental qui va bien pour s'enfoncer dans la combe, soit... Heureusement qu'il reste du service public dans ces contrées lointaines, merci a la postière de Saint Andre pour le retour express (je suis curieux de connaitre l’espérance vie d'un Berlingo de La Poste!)

Le dimanche une équipe d'une quinzaine se retrouve a Fourneby après une marche casse couille fort jolie de 30 minutes avec les 10 kilos de lest sur le dos \o/

Évidement on traine un peu pour décoller, il nous aurait fallu un Luc pour montrer l’exemple plus tôt mais c'est finalement Benoit qui s'y colle. Je l'accompagne pour enrouler ce premier thermique. Vous savez ce fameux 1er thermique qui vous fait pousser un soupir de soulagement, OUF vous vous êtes extrait. Apres ma performance depuis le Serpa(tas)ton il y a 15 jours, qu'est ce qu'il m'a fait du bien ce foutu 1er thermique! Au bout d'une heure de vol mon coeur s’arrête de pulser a 200 a chaque fois que je touche une turbulence, je m'installe tranquillement dans "l'ambiance". La tactique prend le dessus sur l'instinctif. Nan hey j'deconne on est dans les Alpes du Sud quand même, TOUT A BLOC ;)
Le recit du vol sera court, c'est la crise, plus question de faire des longues dissertations depuis le bureau, la tete encore la haut...

J'enroule a l'Estrop en compagnie d'un biplace

Respect au pilote car je ne me verrai vraiment pas être dans ce coin en bi!
A l'aller vent de cul a 60km/h bras haut tout se passe bien

Le vent de sud est quand même sensible, je suggère une tentative vers Cham qui ne trouve pas d'echo. Benoit annonce qu'il va entamer le retour. Ca ne m'enchante guère car j'imagine que la partie Saint Andre -> Fourneby avec du sud c'est sport mais s'il pense que c'est possible alors ca vaut le coup de l'accompagner, après tout c'est lui le local! Sur le retour je croise Chouchou et sa GTO qui lui compte bien y aller, la perspective de continuer vent de cul est bien plus tentante que ce qui m'attend devant mais j'ai prévu d’être au boulot lundi, l'organisation de la pre pwc de Val Louron ayant judicieusement choisi d'annuler le début de semaine.

Au retour face au vent poulies poulies le paysage est le même qu'a l'aller, j'ai pas daigne sortir l'appareil :) Une petite sceance de marche arrière sur le Bernardez dans un thermique un peu retord pendant que Benoit me double par le bas avec une certaine autorité! "Ca sert a rien d'enrouler sur les cretes" oui oui m'enfin bon quand meme...
Une fois au Trauma c'est mou! Cela ne manque pas de m’inquiéter, comment cela peut etre mou ici? apres 5 minutes de zonage un +0.5 se transforme en +5, BIM 3500 et le nuage était encore loin!


J'ai très envie d'aller me coller dans les hauts massifs de gauche coiffes de beaux cums mais Benoit suggère que c'est plus safe de repasser par la Chaux pourtant sous le bleu. Le cycle se fait attendre mais ca marche quand même, de toute manière il est 15h on est vraiment pas presse, mi juin il fait jour jusqu'a tard...
Un gros changement de rythme sur Coste Longue ou une large conflux nous monte gentiment sans secouer, on en profite pour dégainer les appareils photos, ca fait du bien de se sortir du vol de temps en temps!

Pour autant il ne s'agit pas de trainer car il reste la partie la plus technique du vol. On pourrait croire qu'en juin a 18h30 au Pic de Chamatte y a encore du +5, mais pas ce jour la! Argh la convection a pris du plomb dans l'aile, tout est bleu devant nous :/
La fin se fera donc dans du dynamique pas toujours agréable.

Mais, a 2 c'est mieux, on s'en sort sans trop galérer. Le fameux Sud nous dissuade de tenter un retour via le Cremon qui sur le papier m'avait l'air plus safe. On se retrouve donc a devoir sauter LA dernière crête. Benoit annonce "faut 1800 mini" 20 minutes plus tard a zeroter dans le dynamique c'est un remake de "2 garcons plein d'avenir" qu'on tente avec un depart a 1600. 'fectivement c'est un peu juste, 1800 c'est mieux ;)
La fin est un long glide final le long des Cretes, c'est delicieux comme toujours


A 22h30 j'arrive vers Dignes et croise Mister Chouraqui en train de faire du stop pour rentrer a Bleyne apres avoir decouvert que la brise de la vallee de la Durance c'est pas de la blague...
Faudra que tu me racontes cette nuit passee enroulee dans ta voile, le cross c'est ca aussi! J'ai hate que ca m'arrive! Ou pas!

A bientot les Sudistes (guettez le mois d'aout si y a canicule on ira la ou vous savez!)
meteoVent d'Est au départ de Fourneby puis de Sud a partir de Bleyne puis d'Ouest au Cremon puis des brises dans tous les sens, même repris de l'Est au Trauma avant un bon 20 de Sud Ouest sur la Blanche. Bref faut pas avoir trop de certitudes sur le vent et intuiter! Le mieux étant encore de toujours être haut et de regarder la marmite du dessus! Plaf a plus de 3500 sur l'Estrop mais j’étais pas sur de pouvoir l'atteindre sans péter une zone interdite. Les zones aériennes dans le Cpilot ça permet de confirmer ce qu'on pense mais pas forcement de se forger une décision si on n'a pas préparé le truc un minimum avant...