FAI Opens in France available for registration

Les récits de vol : story=482

  • Ci dessous, la liste de tous les récits de vols triée (par défaut) par date du vol.
  • Tu peux trier la liste par la colonne que tu veux en cliquant sur son titre.
  • Pour acceder à un récit, il suffit de cliquer sur son titre.
, télécharger
Titre du vol15 ans après : triangle bouilloux.
nomXavier THEOLEYRE
Zone de volaravis- bornes -bauges-
Type de voltriangle plat
Date du vol30/04/2005
distance113.60
Dep74
texteSamedi 30 avril 05 :sur les traces de pierre bouilloux
Mon plus beau vol en quinze ans .avec un seul regret n'avoir pas pu faire de photos en vol car c'était magnifique: Imaginez ! Un soleil généreux, thermiques bleus, partout des sommets enneigés et un beau voyage aérien ont des altitudes carrément indécentes.
Parti de Thonon vers 8 heure j'arrive au col des Aravis vers 10heures .
Le temps de monter au déco de la vierge et de choisir l emplacement le plus propice il est déjà plus de onze heure. Je suis rejoint un peu plus tard par un autre parapentiste qui viens de la roche et connaît bien les lieux. En général il décolle de plus bas mais en me voyant installer ma voile il m'a rejoint .On se donne les dernières nouvelles de nos vols respectif: hier ils ont eu des plafonds extraordinaires : près de 3600 m ! Mais il me conseille de décoller rapidement car pour le site il est déjà tard. La brise venant du col risque des se lever rendant tout décollage incertain voir impossible .Il lui est arrivé de redescendre à pied à cause de ce phénomène capricieux. Ayant des ennuis avec une brindille dans les suspentes je le regarde décoller et prendre rapidement de l'altitude.


J'ai carrément honte mais je ne décollerais pas avant 13 heures. Ma seule fierté c'est ne pas avoir abandonné ; vu le vol qui suit cela aurait été dommage ! Tous les chardons les brindilles les mottes de terre des Aravis c'étaient ligués pour m'empêcher de décoller. Avec un point d'orgue quand ma belle voile se levant avec grâce sans un pli ni une clef... accrocha le seul arbuste d'épine qui poussait sur le déco. Plus d'une demi heure de patient démêlage et de piqûres multiples car il en avait des épines!Il faut dire que les supentes fines on à pas trop envie de les brusquer.
Mais l'instant d'après.... c'est a dire a plus de 13 heure la sainte vierge avait écouté ma prière la brise était toujours favorable et je décollais enfin


En un seul thermique ma voile m'emmène à l'altitude confortable de 3200m.
l’ascenceur level 3400
Feux sur les Aravis joyaux enneigés et étincelant sous le soleil. Je suis pas seul en l’air. Je croise quatre voiles tantôt au-dessus tantôt en dessous de moi. C’est féerique.
.


En arrivant sur la Pointe Percée, ne détectant aucun thermique favorable en raison de la neige abondante j’oblique sur les quatre tête : Bingo il est là. Je continue donc sur une haute trajectoire jusqu’à la pointe D’AREU.Là demi tour jusqu’à la pointe percée ; le vent du sud se fait un peu sentir et je suis content de retrouver un thermique au niveau du petit col de la pointe percée
L’arrivée sur la pointe percée et son survol un peu plus tard est un moment de grâce :De part la beauté de la vue et par le sentiment de plénitude concrétisant la réalisation un rêve qui date de près de quinze ans Vivre l’intégrale du vol au-dessus des aravis.
Retour par les face est ; choix pas très judicieux peut-être vu l’heure tardive et je descend peu à peu au niveau des crêtes puis sous les crêtes jusqu’ à une vierge à qui je confie le reste de mon vol : Bien qu’à une altitude absolue raisonnable (cote 1800m ) je crains en raison de l’heure et surtout la conformation du relief en aval de cet endroit d’avoir du mal à continuer beaucoup plus loin. Encore une fois ma prière est entendue et ma fidèle boom détecte « le bon thermique » qui va nous emmener à 3300m. Confortable !
Transition sur Merdassier ou nous arrivons à 2700 m(pour une fin de transition, j’adore) Merdassier nous offre un nouveau 3000 en quelques minute puis le rêve continue.
Ver 25000 je passe au-dessus du Charvin non sans un pensée pour mon mentor de Crest Volland qui m’à tant appris ,puis après un dernier plein vers 2800 au-dessus de Marlens je passe sur la dent de Cons ou je raccroche vers 1700 m ;
Nous longeons la crête en montant en dynamique jusqu’à la belle étoile. Vers 2400 quelque cum à la base élevée et bien active m’attire au dessus des bauges. Je croise nombreux planeur qui profitent des thermique que je leur montre(Heu en fait, vu leur aisance et rapidité ils n’ont certainement pas besoin de moi… pour cela
Je longe le parc en ne négligeant que peu de thermique cal les fa sud –est des bauges au-dessus de la vallée d’ Alberville sont déjà bien dans l’ombre, comme éteintes.
Nous arrivons ainsi au dessus de la dent D’Arclusaz à une altitude agréable, d’autant plus agréable que le thermique nous invite à monter jusqu’au nuage ;instants jubilatoire ou toutes les Bauges du Nivolet au dent Lanfon nous semble à portée d’aile.
En attendant le Trelod nous sert de tremplin pour remonter de 2400 à 2900m nous autorise crochet par la longue dorsale du roc des bœufs Le lac et magnifique dans le soleil couchant . Que du bonheur ! nous raccrochons le déco de la Forclaz juste à sa verticale .C’est la première fois que je raccroche si haut ; Décidemment cette journée est exceptionnelle !
Ma boom reconnaît le parcours. Malgré l’heure qui avance bien des voile sont probablement à plus de 2500 au-dessus des dent de Lanfon et de la Tournette mais je veux m’avancer au plus vite vers Verrier pour agrandir un peu ce magnifique triangle .Vers le Lanfonnet je suis un peu surpris par le contre de la brise d’ouest. Une fois monté à 2 500 au-dessus des dent de Lanfon je décide d’être raisonnable et de rejoindre ma voiture au col des saisie (Ma femmes et mes amis m’attendents pour un repas à ..Thonon ) . Un peu à regret de sacrifier un peu de parcours qui me semblait tout à fait accessible vu les conditions du jour. Je choisi une longue transition jusqu’à la crête du Lachat de Thone ou le dernier thermique de la journée me hisse avec ma belle voile jusqu’à plus de 2000m puis dans l’huile du soir je commence ma dernière transition en direction du col des Saisies
.Quel vol magnifique. un vol comme je les adores ; Prolongé aérien serein et d’un esthétique époustouflant avec cette neige de mai qui garde les sommet dans leur écrin étincelant. Que du bonheur ; Merci Pierre* d’avoir partagé par le récit de tes aventures et de nous avoir donné envie de les vivres à notre tour .Merci Patrick** pour m’avoir appris à lire le relief et regarder autour de moi et à écouter ma voile pour la comprendre et à la suivre jusqu’en haut du thermiques. Mon vol reste encore bien modeste par rapport aux vôtres et par rapport à bien d’autres mais sur l’échelle du plaisir je pense être tout près de celui que vous devez connaître :.Jubilatoire ! Vive le vol libre!

Xavier

Patrick** Patrick BEROD dont je suis le fidèle disciple de la première heure , l'admirateur bienveillant bien que je soit loin d’être le plus doué de ses Elèves. ( en général ses Elèves sont en équipe de France)
Pierre* Pierre Bouilloux dont j’apprécie la gentillesse généreuse et la passion tranquille.


PS Quand dans ce texte de je dis nous c’est ma voile et moi Une belle boom bleue et blanche avec qui je m’entend à merveille ; et qui m’a sorti de bien des situations délicate : Je l’adore !Merci Gin !

Mon texte quoiqu'un un peu laborieux dans son style et son expression ( oh my lord tograf ! ;-)) ) n' à d'autre ambition que de témoigner qu'il est possible même à un pilote tout à fait moyen faire des beaux vols de plus de 100km en toute sérénité (pas de sous le vent pas de situation scabreuses) quand les conditions sont favorables, l'itinéraire bien choisi. (Suivez le guide cf pierre*) et que l'on s'entend bien avec sa voile!Bon coté voile je reconnaît que c'est loin d'être une voile moyenne mais plutôt EA (extra aérienne).Zut j'ai raté ma démonstration enfin cela fait rien si vous avez envie d'un beau vol choisissez bien votre jour et votre endroit et ..osez .Quand la magie est là …..

meteoSAMEDI 30 AVRIL
Ensoleillé et chaud
ÉTAT DU CIEL (nébulosité - ensoleillement) : clair ou peu nuageux - ensoleillement proche de 100%.
PRÉCIPITATIONS : pas de précipitations.
VENT - en altitude : SE faible.
TEMPERATURE : mini +3°C - maxi +25°C - inversion vers 1200 m le matin.
Thermique bleus Aerologie très saine vent faible : Que du bonheur