FAI Opens in France available for registration

Les récits de vol : story=491

  • Ci dessous, la liste de tous les récits de vols triée (par défaut) par date du vol.
  • Tu peux trier la liste par la colonne que tu veux en cliquant sur son titre.
  • Pour acceder à un récit, il suffit de cliquer sur son titre.
, télécharger
Titre du volUn classique sur les Aravis
nomGaetan ZORITCHAK
Zone de volAravis
Type de voltriangle plat
Date du vol26/05/2005
distance120.40
Dep73
texteL'émagramme de ce matin indique une zone stable jusqu'à 1500m puis convective au-dessus et ce jusqu'à 3000m. Le but de la journée sera donc de décoller haut et de chercher les thermiques sur du relief à plus de 1500m.

Je choisis de partir du col des Aravis ou je décolle tardivement vers midi alors que les conditions sont déjà établies. Quelques allers-retours le long du relief avant d'enrouler mes premiers thermiques. Rapidement je monte à plus de 3100 ce qui confirme les informations météo. Le survol des Aravis est facile et je suis au Charvin à 14h après avoir fait ma première balise à la pointe d'Areu. Sur mon chemin, j'ai croisé plusieurs voiles qui venait vraisemblablement de Chamonix.

La transition sur la dent de Cons est moins compliquée que je ne l'avais imaginé et je trouve un thermique sur le plateau avant le sommet. Le trajet jusqu'à la dent d'Arclusaz se déroule bien avec quelques zones turbulentes. Je ne connais pas encore le trajet qui suit et j'ai quelques doutes sur la transition vers la dent de Pleuven. Je vise l'arête sud et m'appuie sur la brise qui vient de ma gauche pour remonter en dynamique avant de reprendre de bons thermiques. Sur la transition suivante en direction de la Forclaz, je suis surpris par la force de la brise. L'arrivée au col est lente et laborieuse. Je vais ensuite jusqu'au Parmelan pour ma dernière balise. Il commence à se faire tard et je préfère tenter un retour direct sur col des aravis. Je transite vers le Suet où le plafond à 2400 me donne de l'espoir. Je vise ensuite un feu sur le plateau Beauregard et me laisse dériver dans le faible thermique qu'il génère. Je me jette alors sur le col des Aravis en profitant de la brise pour améliorer ma finesse. Le sol défile vite et j'attends le dernier moment pour virer face au vent avant l'atterrissage tout en douceur. Il me semble que c'est bon, je me suis suffisamment approché de mon décollage pour que le vol soit validé comme triangle.
meteoConditions anticyclonique avec zone stable en dessous de 1500m et zone convective entre 1500m et 3000m