FAI Opens in France available for registration

Les récits de vol : story=871

  • Ci dessous, la liste de tous les récits de vols triée (par défaut) par date du vol.
  • Tu peux trier la liste par la colonne que tu veux en cliquant sur son titre.
  • Pour acceder à un récit, il suffit de cliquer sur son titre.
, télécharger
Titre du volSt Hilaire => Annecy
nomBruno LACHAMBRE
Zone de volChartreuse/Bauges
Type de volDistance avec 1 point de contournement
Date du vol13/04/2008
distance90.00
Dep38
texteBonjour a tous,

Apres une soirée de préparation samedi soir au téléphone avec Dopi histoire de savoir si Dimanche ca allait le faire ou pas avec les 10 km heure de vent Sud annoncée... nous avions rendez-vous le dimanche en fin de matinée pour faire le point.

Et Dimanche matin ca vole ! Alors c'est parti... Je récupère Dopi a Lumbin devant chez lui avec son bi car lui avait 3 bi à faire... quel homme !

A Midi, Nous étions au déco à St Hilaire prêt à décoller à 12H15 on attend une poignée de minutes avant que le vent veuille bien se remettre dans le bon sens.

J'ai décollé entre 12H15 et 12H30. Enfin pleins de monde a décollé en même temps ce qui fait que je n'ai pas eu d'autre solution que de tourner a droite en sortie de déco... pas de place pour tout le monde. Apres 2 virages devant d'ancien déco delta j'étais déjà bien au dessus du plateau. J'ai même cru a un moment, prêt de antennes, que j'arriverai à faire la dent en directe. Un delta qui était a cote de moi a tenté la manip, et est revenu très vite... Alors direction de St Eynard. Le tout entre 1200m et 1600m d'altitudes... rien de folichon.

Apres un tour au dessus du St Eynard puis de la Bastille un gros doute, est-ce que je pouvais rattraper le Vercors ou pas ! N'ayant pas de repose je prends le chemin du retour en passant faire le tour de Chamchaude avec autour de moi trois ou quatre planeurs qui passaient en sifflant dans mes oreilles. Altitude 2300m, départ sur la dent, la transition avec du -2 a -4 m/s après le passage du Bec Charvin, j'arrivais juste au pied de la dent. Mais qu'a cela ne tienne je continue et après une centaine de mètres me revoici au dessus. Transition jusqu'au Granier entre 2200 et 2400 M. le tour du Granier lui ne c'est fait qu'a 1800M je me demandais déjà comment j'allais rentrer ! Mais Dopi m'avait mis en confiance... « pas de problème je viendrais te chercher ». Alors tour du Granier et dernière celui-ci je remontais à plus de 2600M. Il va venir le chercher ! Alors je ne rentre pas ! Et la c'est parti... je traverse en direction des Bauges !

Je voyais de nouveau quelques planeurs de l'autre cote qui me disaient : "Allez Bruno vient... on t'attend».

La transition fut assez longue mais arrivé de l'autre cote a 1300m environs j'étais au dessus du dernier des trois planeurs. Et maintenant ou aller ?

Albertville, Chambéry... Annecy ? Le vent étant tjrs sud et avait plutôt tendance à forcir d'après les balises du 138.987,5 ! Alors directions Annecy mais sans passer par la crois au dessus de Chambéry... c'était trop loin.

Alors je m’engage dans cette vallée prête de Challes-les-Eaux non loin de l’aéroport. Au dessus de Chignin. Je suis ensuite la vallée, passage au dessus de Puygros, puis Thoiry ensuite les Desrets et je passe au dessus d’une station de ski a 2200m. Avant de plafonner a 2200m au dessus du sommet du Margeriaz, j’ai eu le plaisir de passer en quelques minutes au dessus de 2 chevreuils et un peu plus loin d’un « troupeau » d’une 12ene de chamois. Transition sur la crête avant de changer de montagne pour reprendre de l’altitude sur le mont Colombier je ne prendrais pas le temps de monter jusqu’en haut le froid était tjrs la les nuages devenaient de plus en plus gros et maintenant je voulais vraiment arriver au lac d’Annecy…

Passage au dessus de la motte-des-bauges et je prends la direction du rock des bœufs. Mais part 2 fois je me trouvais très prêt du sol après cette dernière transition sur le rock des bœufs (Moins de 200m sol, tjrs a chercher ou j’allais me poser).

Je longeais le rock des bœufs bien embêté par différentes communications radio parlant d’intervention hélico ! Sur le rock des bœufs puis au déco de la Forclaz.

Je décide de ne pas tenter de me battre contre l’hélico qui est la au dessus du rock… Mais qui apparemment n’a fait qu’un passage pour allez sur la Forclaz. Mais la je suis vraiment trop bas pour l’atéro officiel de la Forclaz. Et après avoir passé la ligne haute tension, puis St Eustache, je survole la commune de « la Magne » ou je suis obligé de me poser… et voila a quelques mètres, kilomètre, je rate l’apéro officiel ! Je me suis posé il était 17h00 j’ai donc volé environs 4H30.


A bientôt à tous et pensez à nous raconter vos superbes voles…

Amicalment,

Bruno



meteoAu deco vent sud de 10km/h environs.